Village Martyr – Oradour sur Glane

Allée :

allee

Eglise :
eglise

Garage :
garage

Voiture :
voiture

Voiture 2 :
voiture2

Symbole de la brutalité de l’occupation nazie, le destin tragique d’Oradour sur Glane fut scellé le 10 juin 1944 par la division SS « Das Reich ».

En quelques heures, cette bourgade du Limousin est transformée en brasier et ses occupants massacrés « pour l’exemple ».
Depuis, la « ville martyre » est restée en l’état, témoignant de l’innommable et incitant les visiteurs à se recueillir devant les ruines calcinées qui ont vu périr 642 habitants.

Voir aussi : Panoramique virtuel de l’église d’Oradour sur glane

Vous aimez ♥ ? Partagez ! :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *