» acropole
Language
Facebook, Google, Twitter…
Si vous aimez, Faites-le savoir sur Facebook !
Page Axel-Photo-art :



Pour suivre les news depuis Facebook, vous pouvez vous abonner
sur mon profil en cliquant sur "S'abonner" :



Ajoutez-moi
à vos cercles Google plus :


Me suivre sur Twitter :

Visible également sur ces sites :

500px

Pinterest

Flickr

Tumblr

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous et recevez les dernières news directement par mail !

Merci de votre fidélité :)

© Photos Protégées ©

Les photos ne sont pas libres de droits.
Toute copie, même partielle, entraînera des poursuites en justice et demande de dédommagement.
(Article L122-4 du code de la propriété intellectuelle)
L' utilisation sans autorisation de l'auteur peut entraîner une peine de 3 ans d'emprisonnement et 300000€ d'amende
(Article L335-2 du code de la propriété intellectuelle)

© Axel-photo-Art / Auteur photographe / Sté C.I.S.

Partenaires

Blog Archives

Acropole d’Athènes

Athènes et l’Acropole

Vers 3.000 avant J.-C., l’Acropole d’Athènes était ornée d’une forteresse où vivait le roi de la civilisation mycénienne, et qui était entourée de murailles. Ce ne sera qu’en 510 avant J.-C. que l’Acropole d’Athènes verra apparaître ses premiers temples en hommage aux divinités de la mythologie. De nombreux temples seront détruits pendant l’occupation des Perses en 480 avant J.-C. Il faudra attendre le règne de Périclès pour que les temples qui ornaient l’Acropole d’Athènes soient reconstruits.

Autrefois forteresse, l’Acropole d’Athènes est devenue un lieu de culte. Tous les dieux et déesses de la mythologie grecque y avaient un temple ou une statue. La divinité la plus adulée par le peuple était Athéna, déesse de la Sagesse et de la Guerre, qui donna son nom à la ville et en devint la protectrice. Aujourd’hui, l’Acropole d’Athènes est un monument connu dans le monde entier et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. En 2012, une vaste campagne de restauration a été lancée.

Mythologie :

C’est sur l’Acropole d’Athènes, pendant le règne de Cécrops, que le mythe situe l’affrontement entre Athéna et Poséïdon pour le contrôle de l’Attique.
Poséïdon d’un coup de trident fit jaillir une source d’eau salée ; Athéna offrit un olivier. C’est cette dernière qui l’emporta.

Érichthonios est le plus souvent considéré comme issu d’une tentative de viol d’Athéna par Héphaïstos. Le sperme du dieu lui ayant touché la cuisse, Athéna le jette sur la terre Gaïa qui est fécondée. Athéna cependant s’occupe du nouveau-né. Elle l’installe dans une corbeille et le confie à trois des filles de Cécrops (Aglaure, Hersé et Pandrose). Quand celles-ci ouvrent la corbeille, elles sont effrayées soit par les serpents qui gardent l’enfant soit par le fait que l’enfant a une queue de serpent. Elles se jettent du haut de l’Acropole et meurent. La déesse élève ensuite l’enfant dans son sanctuaire. Cécrops confie plus tard à Érichthonios le pouvoir royal sur la cité.

Créuse, fille d’Érechthée et de Praxithée fut victime d’un viol commis par Apollon dans l’une des grottes de l’Acropole. Elle abandonna leur enfant appelé Ion.
Hermès emporta l’enfant à Delphes.

Vous aimez ♥ ? Partagez ! :
© Copyright Axel photo art - Photographe Limoges | Nu Artistique | Panoramique virtuel | Shooting Limoges | Photo | Limoges | Nb de visiteurs : 1343489 | Nb de visiteurs aujourd'hui : 489 | Nb de connectés : 8
Up