mouche qui bulle 1200px

En réalité cette « bulle » est un processus de régurgitation pour mieux digérer.
La mouche « domestique » (Musca domestica) ne peut avaler que des aliments liquides, donc pour se nourrir elle salive sur les aliments pour y déposer des enzymes afin de les liquéfier avant de les consommer par aspiration.
Souvent, elle vomis ensuite une bulle qui reste en suspension au bout de sa trompe pour la mélanger à nouveau avec sa salive et la re-aspirer ensuite.

Une mouche véhicule un grand nombre de microbes pathogènes et peut être porteuse de plus de 2 millions de bactéries…

Vous aimez ♥ ? Partagez ! :

One thought on “Une mouche qui bulle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *